Vandenpeereboom – Arc-en-Ciel

Image : K&R architects

Adresse : Rue Vandenpeereboom, 22 et rue des étangs noirs 121-133 – 1080 Molenbeek

Maîtrise d’ouvrage : Fonds du Logement

Bureau d’architecture : Asso. momentanée K&R (bureau d’architecture Stekke+fraas – Atelier 229)

Entreprise de construction : Thomas & Piron

Programme urbanistique :

  • 32 appartements
  • Un jardin collectif pour les habitants
  • Un espace communautaire (équipements de quartier)
  • Une salle polyvalente partagée avec l’association Vie Féminine

Partenaires :

  • Maison de quartier Bonnevie, Convivence, CIRE (accompagnement des habitants et encadrement du processus participatif)
  • Fonds du Logement (crédit hypothécaire et maîtrise d’ouvrage)
  • Vie Féminine (occupation de l’espace communautaire de 150m², intégrant une salle polyvalente à partager avec la future copropriété)

Montant de la subvention : 567.500 € (CLTB) + 1.394.815 € (Fonds du Logement)

 

Cadre du projet et financement :

Le projet « Arc-en-Ciel » est le second projet-pilote à avoir été lancé en 2013. En juillet, le projet s’est vu doter des subventions régionales nécessaires à sa réalisation.

L’achat du terrain par le Fonds du Logement a eu lieu dans le cadre du contrat de quartier « Rive Ouest » (2007-2011). Sa revente au CLTB  a eu lieu en 2015.

Avec ses 32 logements prévus, un jardin communautaire et un espace associatif, le projet « Arc-en-Ciel » constitue en quelques sortes le fleuron de notre association.

Composition du groupe-projet et méthodologie participative :

C’est dès 2012 que le CLTB a rassemblé un premier groupe de futurs habitants au sein du groupe-projet « Arc-en-Ciel ». Le projet ayant fait l’objet d’une étude de cas préalable dans le cadre de l’étude régionale d’implémentation du CLTB à Bruxelles, la participation des habitants pu être organisée très en amont. Quelques changements au sein des membres de ce groupe-projet ont néanmoins été effectués depuis (c’est la rançon d’une longue attente).

Les habitants ont ensuite contribué à la rédaction d’une série de recommandations qui ont été intégrées dans le cahier des charges de l’adjudication publique.

De même, trois groupes thématiques ont été organisés avec les associations partenaires du projet : « énergie » (assuré par la Maison de Quartier Bonnevie), « copropriété – vivre ensemble » (assuré par le CIRE), et « quartier » (assuré par le CLTB). Le but est que les futurs habitants soient préparés au mieux à leur nouveau statut de propriétaire, et que chaque membre devienne un « spécialiste référent » sur l’une ou l’autre thématique au sein de la future copropriété.

Enfin, de nombreux moments festifs sont également organisés tout au long du processus, afin de faciliter les rencontres et les échanges entre les membres du groupe-projet, mais également avec les riverains.

Concernant l’espace polyvalent à partager entre la copropriété et une association, l’association Vie Féminine a manifesté son intérêt fin 2015. Elle voit dans le projet non seulement un espace suffisamment grand et agréable pour ses activités, mais aussi des synergies intéressantes à mettre en place avec les familles et le quartier.

Photo : Noémie Emmanuel

Attribution du marché d’architectes :

En juillet 2014, le Fonds du Logement, maître d’ouvrage du projet, a attribué le marché, parmi les 7 soumissionnaires, à l’association momentanée K&R (bureau d’architecture Stekke+fraas – Atelier 229, et entreprise Thomas & Piron).

Les membres du groupe-projet et les partenaires ont cependant analysé avec attention les plans des différents soumissionnaires. Une petite délégation du groupe « Arc-en-Ciel » a d’ailleurs rencontré le Fonds du Logement pour présenter à titre informatif le résultat de leur analyse. «  Maintenant, on sait lire les plans comme des architectes », a témoigné fièrement un des membres à cette occasion.

Soucieuses de présenter leur projet aux futurs voisins et aux associations de quartier, les familles ont organisé une fête sur le terrain en octobre 2015.

Attribution des logements :

Début novembre 2015, lors d’une assemblée générale extraordinaire, chaque ménage a pu choisir son propre logement. Ce moment tant attendu par les familles a nécessité un temps de préparation et de réflexion autour de son déroulement et des règles à respecter. Cette préparation a permis à toutes les familles de s’attribuer les logements avec sérénité, dans le dialogue et le respect mutuel.

Permis d’urbanisme :

Le permis d’urbanisme a été déposé en décembre 2015. Il aura finalement été délivré le 25 octobre 2017, soit près de deux ans après son introduction.

Chantier :

Le début des travaux devrait commencer en mars 2018, et les emménagements sont prévus pour l’étée 2019.

Les familles d’Arc-en-Ciel s’impliquent déjà dans leur futur quartier !

Le groupe d’habitants a remporté l’appel à projet Brussit lancé par le Vlaamse Gemeenschap Commissie pour organiser une brocante mensuelle sur la friche rue Vandenpeereboom, en face du terrain où vont voir le jour les 32 logements pour les familles d’Arc-en-Ciel.  En tant que futurs habitants, les familles sont d’ores et déjà impliquées dans la vie du quartier et contribuent ainsi  à l’amélioration de son image et de la cohésion sociale par une activité pouvant impliquer le quartier.

De même, le film Terrain à ne pas vendre, réalisé par le Gsara, retrace la dynamique collective du début de projet.

Occupation temporaire :

Préoccupés par la question du logement à Bruxelles, le CLTB tenait à ce que le bâtiment sur le site ne reste pas inoccupé avant travaux. C’est pourquoi, de XX à février 2018, le CLTB a conclu avec un groupe d’occupants, une convention d’occupation temporaire (logements et ateliers).

Les habitants temporaires ont ainsi participé activement à organiser et coordonner la tenue d’événements sur le site permettant d’accroître la publicité sur le projet et de créer des premiers contacts avec les riverains et les associations locales, entretenir et sécuriser le bâtiment en attente du chantier, …