Verheyden – Le nid

Image : Low-A

Adresse : Rue Verheyden, 121 – 1070 Anderlecht

Maîtrise d’ouvrage : Société civile « Le Nid » (7 ménages acquéreurs + la FUP CLTB)

Bureau d’architecture : LOW-A

Entreprise de rénovation : Hullbridge Associated s.a.

Partenaires :

  • Samenlevingspobouw (accompagnement)
  • Fonds du Logement (crédits hypothécaires)

Montant de la subvention : 987.575€

Programme urbanistique :

Il s’agit d’un projet de rénovation et transformation de l’immeuble qui comprend :

  • 7 appartements avec caves individuelles
  • Dont 1 pour personne à mobilité réduite (PMR)
  • Des espaces communs (local détente, buanderie, local poubelles)
  • Un jardin semi-public en intérieur d’îlot
  • Un espace polyvalent
  • Un espace de bureau associatif

Cadre du projet et financement :

Le projet « Le Nid » est le premier projet-pilote à avoir été initié par le CLTB. Cette opération a fait l’objet d’une étude de cas dans le cadre de l’étude de faisabilité du transfert du modèle du CLT à la Région bruxelloise commanditée en 2010 par le Secrétaire d’Etat au Logement de l’époque, Christos Doulkeridis. Elle fut ensuite retenue comme première opération pilote à la création du Community Land Trust Bruxelles.

L’immeuble appartenait à la Paroisse d’Anderlecht (AOP), qui voulut bien attendre que le CLTB prenne forme pour lui vendre à prix préférentiel. Ainsi, fin février 2013, le CLTB a acheté le bâtiment grâce à un premier subside accordé par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale en date du 20 décembre 2012, conjointement à la reconnaissance du CLTB. Un an plus tard, un deuxième subside est venu consolider cette opération-pilote.

Composition du groupe-projet et méthodologie participative :

Des réunions de préparation du projet et des ateliers ont été organisées dès 2013. Le groupe d’habitants est constitué de 7 ménages, qui ont créé avec le CLTB la Société Civile « Le Nid ». C’est cette société civile qui est responsable du montage du projet immobilier jusqu’à la finalisation de la rénovation de l’immeuble et la création de la future copropriété. Les habitants et le CLTB sont donc conjointement maîtres d’ouvrage.

Plus d’informations sur le projet, rendez-vous sur le blog des habitants : le-nid-clt.blogspot.be

De même, le film Comme un escargot, réalisé par le Gsara, retrace la dynamique collective et les trajectoire des habitants.

Attribution du marché d’architectes :

En avril 2014, la société civile « Le Nid » a lancé le marché public de service pour désigner un bureau d’architecture. Des douze candidats ayant répondu à l’appel d’offres, c’est le  bureau d’architecture LOW-A qui a été retenu à l’unanimité.

Permis d’urbanisme :

En décembre 2014, une demande de permis d’urbanisme pour une rénovation aux standards « basse énergie » incluant les sept appartements, l’espace communautaire, la salle polyvalente et le jardin semi-public a été déposée. Il a été octroyé en novembre 2015. La découverte de problèmes techniques liés à l’affleurement de la nappe phréatique ont ensuite poussé à adapter les plans et solliciter l’octroi d’un permis d’urbanisme modificatif. Celui-ci a finalement été obtenu en juin 2016.

Actes de vente CLT aux ménages :

Une fois le permis obtenu, nous avons réalisé les premières ventes de lots d’appartements aux sept ménages. La vente a eu lieu le 21 décembre 2015 devant le notaire Bertrand Nerincx (étude Actalys).

La vente a eu lieu avant travaux afin de permettre l’introduction de demande de primes à la rénovation par les futurs propriétaires occupants.

Attribution du marché public de travaux et chantier :

Le marché public pour les travaux a été lancé dès juin 2015. Cinq entreprises ont remis une offre et en novembre, nous avons attribué le marché à la société Hullbridge Associated. Les travaux ont commencé début 2016 et devraient se terminer mi-2018, suite à d’importants retards dans l’effectuation des travaux. Les familles ont eu plusieurs occasions de visiter le chantier et de se projeter dans leurs futurs appartements. A chaque fois un grand moment !

Photo : Thomas Dawance (CLTB)

Occupation temporaire :

Préoccupés par la question du logement à Bruxelles, le CLTB tenait à ce que le bâtiment de la rue Verheyden ne reste pas inoccupé avant travaux. C’est pourquoi, d’avril 2013 à octobre 2015, il y a installé son siège social et a conclu avec un groupe d’occupants, l’Isla Negra, une convention d’occupation temporaire (logements et ateliers).

Les habitants temporaires ont ainsi participé activement à organiser et coordonner la tenue d’événements dans la salle paroissiale permettant d’accroître la publicité sur le projet et de créer des premiers contacts avec les riverains et les associations locales ; entretenir et sécuriser le bâtiment en attente du chantier ; aménager un jardin potager et installer un four à pain…